© 2023 by NOMAD ON THE ROAD. Proudly created with Wix.com

Montessori? Ou pas.

March 26, 2020

Il y a actuellement un vif intérêt pour les pédagogies alternatives ou actives. Beaucoup de jeunes parents se questionnent et il n’est pas toujours facile de trouver une information effective sur le sujet lorsqu’ on en a besoin.

 

Vivre la pédagogie Montessori  est un choix que l’on peut faire dès 3 ans, la plupart du temps mais aussi bien avant, à l’arrivée du nouveau-né dans la famille. Le 0-3 ans est un peu méconnu et pourtant l'accueil, l'accompagnement de bébé est un aspect fondamental de l'oeuvre de Maria Montessori.

 

Il existe d'autres pédagogies, et en fonction de ce qui nous parle ou nous touche, on pourra choisir de vivre l'une ou l'autre ou peut-être de faire aussi en fonction de ses possibilités.

 

Cette démarche a ceci de merveilleux qu’elle met les parents en position de s’intéresser à  l’enfant, à ses besoins, à son être.

 

Ces pédagogies nous aident dans nos réflexions, nous guident aussi pour offrir concrètement un accompagnement pensé pour l’enfant.

 

On entre alors dans une recherche, une remise en question de soi et aussi parfois de la société…mais ce fil précieux qui nous relie à ces « philosophies de vie » va nourrir nos plus profondes aspirations, qui sont d’offrir le meilleur à nos enfants.

 

Souvent ce sont des parents sensibles aux courants actuels de maternage et qui sont tout naturellement en quête, lorsque l’enfant grandit, d’une forme de continuité dans leur approche.

 

De 0 à 3 ans, il est vraiment très approprié de  proposer un environnement et des activités adaptés aux jeunes enfants à la maison.

 

Que ce soit Steiner ou Montessori, selon moi, l’intérêt est qu’on a l'opportunité de faire des propositions qui participent au développement du petit enfant.

 

Tout a été extrêmement bien réfléchi et l’on peut se reposer sur des livres et des sites Internet ainsi que des blogs magnifiques de mamans qui ont fait ce type de choix « éducatifs ». On peut essayer de contacter des familles qui font l'expérience de l'IEF et échanger des idées, des savoirs.

 

Pour le 3-6 ans, qui correspond à la maternelle, on peut continuer cette aventure si l’on n’a pas la chance d’avoir un jardin d’enfant Steiner, ou une maison des enfants Montessori.

 

Bien sûr, il faut alors  approfondir nos connaissances sur la pédagogie pour cette tranche d’âge, même si elle fait déjà partie intégrante de la famille.

 

Il faut lire des livres, des articles, faire du matériel, voguer des heures sur Internet…et puis s’inspirer, faire grandir ces idées en nous, travailler. Apprendre à observer soigneusement l'enfant pour évaluer ses besoins qui évoluent au fur et à mesure qu'il grandit.

 

Même si l’on a choisit le unschooling, il y a des choses à penser, à réfléchir...Et je ne doute pas qu'apprendre puisse se faire naturellement...si l'environnement est riche. Cela développe des qualités précieuses chez l’enfant.

 

Montessori connaît un véritable succès. Peut-être est-ce parce que les familles y voient une méthode qui a fait ses preuves d'une part et que le matériel séduit puisqu'il permet des apprentissages profonds de certaines notions.

 

C'est une pédagogie qui structure intimement la pensée de l’enfant. Elle développe aussi des compétences particulières liées à un environnement pensé pour vivre les périodes sensibles, pendant lesquelles les enfants apprennent naturellement.

 

C’est une pédagogie d’aide au  développement attentive à construire en l’enfant, une harmonie entre l’esprit et le corps, en offrant des motifs de mouvements, des découvertes sensorielles, d’exercices de Vie Pratique.

 

On s’intéresse à la construction de la personne de l’enfant en offrant par exemple la liberté de choix… que ce soit d’une activité ou d’un comportement adéquat. La volonté se développe ainsi et favorise l’indépendance.

 

Le matériel scientifique est auto-correctif ce qui permet un travail autonome. La difficulté est isolée offrant une meilleure compréhension de notions plus compliquées par la suite.

 

On agit autour de l’enfant et non directement sur lui pour l’aider à se développer pas après pas, sans intervention inutiles à même de nuire.

 

C’est aussi derrière les acquisitions, une façon  pour l’enfant d’aborder la compréhension du monde dans son entièreté en vivant des connexions profondes entre les domaines d’études à travers l’Education Cosmique.

 

C’est une pédagogie qui nourrit l’enfant et répond profondément à ses besoins pour l’aider à grandir.

 

On met au centre des apprentissages des valeurs proches de la nature, des animaux, de l’écologie.

 

On parle de la beauté du Monde, de sa complexité mais aussi de l’envie de le comprendre, le respecter et finalement d’y jouer un rôle.

 

C’est une pédagogie qui peut sembler difficile à appréhender, pourtant, si l’on se base sur l’observation de l’enfant, si l’on connaît les périodes sensibles alors les propositions d’activités ne sont pas si compliquées à mettre en place.

 

Tout se fait très naturellement. Le bébé grandit et comme on l’a entouré, allaité et porté, on lui offre un environnement adapté à son besoin de développer des compétences et d’intégrer sa réalité…

 

Lorsque l’enfant a 6 ans, se pose la question de l’entrée à l’école. Avons–nous envie de continuer à vivre cette merveilleuse aventure, ces temps de partage et de bonheur à voir nos enfants si heureux de grandir en harmonie ?

 

Ou bien quelle école rêvons-nous pour notre enfant ? Peut-être l’école de notre village correspond-elle très bien à ce que notre enfant envisage et ce sera juste qu’il y aille.

 

Sinon, pouvons nous le mettre dans une école Steiner, Montessori ou Freinet ? Existe-il seulement une telle école dans notre environnement ? Une école qui va respecter notre enfant dans son individualité…

Si oui, alors essayions, n’ayons pas d’inquiétude, notre enfant y sera heureux.

 

On  peut aussi continuer à faire vivre cette pédagogie dans notre famille en parallèle de l’école et enrichir le milieu dans lequel l’enfant évolue. Ou finalement décider que notre enfant fera ses apprentissages à la maison…

 

Il y a aura des moments de doute et de fatigue…des moments où  vraiment on est incompris. Mais c’est notre choix, notre désir. On est intimement persuadé que c’est ce qu’il faut à nos enfants…

 

Cela demande un investissement en terme de temps et d’énergie. A chaque niveau, il y a beaucoup de recherches, de préparations et de réflexions. Mais quel plaisir à simplement regarder cet enfant se concentrer longuement sur une activité qui répond entièrement à son besoin intérieur !

 

En 9-12, l’étendue des propositions est saisissante. C’est une découverte approfondie du Monde qu’il faut pouvoir offrir.

 

Il faut penser, réaliser des activités, répéter des présentations pour que  l’enfant trouve à se nourrir dans l’ambiance, que son enthousiasme et son désir d’aller vers l’activité soit réel.

 

L’enfant développe ses potentiels, se questionne, devient penseur, expérimente et fait des acquisitions importantes. Et nous, sommes à ses côtés pour le guider et l’accompagner s’il en a besoin.

 

C’est un travail magnifique, passionnant et qui est utile puisqu’ il bénéficie directement à nos enfants.

 

Et puis, on est pas seul, d’autres que nous ont eu à faire ce choix…chacun a son histoire, ses raisons, son parcours. Ces familles suivent un autre chemin et leurs enfants vivent de belles choses…ils ont des compétences dans un tas de domaines, des connaissances aussi.

 

Ces  pédagogies offrent aux enfants de belles opportunités de s’épanouir…et une chance de construire, pas à pas, les futurs adultes qui auront une place dans la société de demain.

 

 

Please reload

RECENT POSTS:
SEARCH BY TAGS:
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now