© 2023 by NOMAD ON THE ROAD. Proudly created with Wix.com

Montessori ?

March 27, 2020

 

 

Voir une enfant de 3 ans attablée en train de moudre un peu de café m'avait émue aux larmes. Pas de la voir moudre simplement, mais de l'observer, si fluide dans ses gestes, si habile, si précise et si concentrée que le reste du monde n'était plus là.


Elle était tout à elle, tout en elle et j'ai noté son petit sourire, sa satisfaction, à faire et à refaire. Elle maitrisait quelque chose, elle si petite, elle que d'aucun penserait incapable de faire, de faire bien. Et elle en était heureuse. Ce bonheur, cette satisfaction de soi est précieuse quand on a tous les jours à développer son être, quand on a à entrer dans un monde si peu adapté aux enfants en général.


Maria  Montessori  a offert cela aux enfants. Des instants où ils sont au monde à l'égal de nous.


Parce que l'environnement a été pensé et adapté à la taille, aux moyens et  aux besoins des enfants, parce que l'adulte est au fait des connaissances scientifiques sur les étapes de développement des enfants et sait  les guider sans jamais piétiner leur volonté ou leur désir d'autonomie.


Mais voilà que les gens, qui regarde la même enfant que moi, ne voient ni ses gestes, ni son visage et encore moins son sourire...ils ne voient, eux, que l'instrument à moudre les grains de café. Pas les petites mains qui, sûres d'elles, exécutent une danse que rien ne vient perturber.


Montessori, serait-ce apprendre à moudre du café à trois ans? Ou encore donner une technique qui rend l'enfant capable de faire quelque chose du monde des grands?


A bien observer l'enfant faire son activité, on devine que c'est  bien plus que ça.


Derrière ces gestes, que l'enfant reproduit après une  présentation, derrière l'ordre qui transparait dans l'exécution, il y a la possibilité pour l'enfant d’accéder à un ordre intérieur.


Car le petit enfant qui se développe est dans l'élan, dans le mouvement, dans l'énergie aussi, pas toujours contrôlée le plus souvent et les exercices de Vie Pratique, comme moudre du café, sont fondamentaux,  parce qu'ils exercent le mouvement qui est en corrélation avec le développement neuronal de l'enfant.


Le mouvement est au centre de la pédagogie Montessori. Le mouvement mais aussi le choix.


Car en choisissant une activité dans l'ambiance Montessori par exemple,  l'enfant exerce  sa volonté, c'est à dire qu'il va pouvoir décider de ce qu'il a envie de faire mais aussi en parallèle du comportement qu'il peut adopter en diverses situations.


Le matériel  est aussi auto-correctif pour conserver la confiance en soi et apprendre à travailler pour soi plutôt que pour autrui.


L'activité est en général présentée sur un  plateau organisé dans le sens de l'utilisation de  l'enfant et de gauche à droite. Il y a donc une façon de faire l'activité, une possibilité de la répéter, puis de la terminer et de la ramener sur l'étagère. Il y a un ordre, il y a un but précis, un début et une fin.


L'enfant peut ainsi se concentrer et être face à lui même pour réaliser quelque chose qui répond à un besoin intérieur, à une nécessité.


Enfin, Montessori  offre à l'enfant  la possibilité  d'aller vers l'indépendance en conquérant chaque jour un peu plus, autonomie et liberté.


C''est une pédagogie d'aide au développement. Il ne s'agit pas donc pas seulement d'apprendre à plier des mouchoirs ou transvaser de l'eau parce que ce n'est nullement cela qui permet à l'enfant de devenir ce petit être si épanoui, si sociable et si souriant qui fait le miracle de Montessori.


Maria Montessori a mené une réflexion profonde, une étude et une approche de l'enfant toute particulière. Elle a souhaité qu'il puisse développer tout son être en répondant à ses périodes sensibles notamment et en étant donc au fait des différentes étapes de son développement.


Montessori offre beaucoup d'opportunités aux enfants qui ont la chance de grandir dans cet accompagnement.


L'environnement Montessori pensé, structuré et adapté ainsi que le matériel scientifique sont des aides indéniables pour structurer la pensée de l'enfant et développer ses potentiels en même temps que sa personne.


La Vie Pratique se rapproche peut être en cela du zen parce que ces exercices ne font pas que faire entrer l'enfant dans la vie mais lui permettent un accès au calme intérieur, à la concentration et en parallèle construisent en lui une satisfaction, un contentement et un épanouissement qui vont l'amener à être un enfant équilibré, heureux, capable d'exploiter tous ses potentiels.


Le matériel sensoriel répond intimement à la période sensible de l'ordre ainsi qu'au besoin de raffiner ses sens pour être mieux au monde tout simplement.


N'est-il pas judicieux d'offrir à l'enfant la chance de développer son acuité visuelle, sa coordination motrice oeil-main, sa précision entre autre?
N'est -il pas fondamental de lui offrir cet ordre qu'il réclame tant pour se construire une image du  monde mais aussi une image de lui même.

 

Ne lui est -il pas indispensable de se repérer dans son quotidien, de se situer dans la journée et de finalement ne pas être sans cesse dans l'inconnu et l'imprévu de sa réalité?


Il prépare certes en lui des notions futures en manipulant le matériel sensoriel, mais il répond surtout à son besoin de vivre cet instant qui lui permet de trouver la concentration nécessaire à l'accomplissement de son activité.


Les enfants qui font Montessori sont plus calmes, plus joyeux, mieux avec les autres, capables de grandes chose aussi car ils n'ont plus d'autres préoccupations que de faire émerger le meilleur d'eux même.


Ils n'ont pas à se défendre dans un environnement hostile, ils n'ont pas à se défendre d'adultes...leur environnement est adapté, à leur portée,  à leurs besoins, ils sont observés attentivement, guidés et respectés.


Montessori s'intéresse à la formation de l'homme, à un changement vers une société plus pacifique, plus consciente et respectueuse.
Elle agit au coeur de l'enfant. Elle lui offre le contentement, la beauté, la clarté,  la sérénité et la nature.


Elle le rassure, elle l'aide de la manière la plus subtile qui soit. Elle agit en finesse, autour de l'enfant et non sur lui directement.
Maria Montessori n'a pas voulu aller contre les élans de la Vie humaine, ni contre sa nature ou ses facultés. Elle a voulu, au contraire, permettre aux enfants de les vivre.


Un enfant plein d'énergie qui va dans tous les sens sans se poser, qui interagit sans cesse avec les autres de manière inappropriée, qui fait les choses dans un élan qu'il ne contrôle pas toujours, n'est pas un enfant épanoui...Cette belle énergie doit être mise au service de son développement plutôt que de lui nuire.


En cela Montessori intervient précocement en permettant à l'enfant de développer ses capacités, son intelligence cognitive et sociale et son moi intérieur pour qu'il entre dans le monde avec les seules armes qui vaillent pour y trouver sa place.


La pédagogie Montessori peut se vivre au quotidien depuis le plus jeune âge.


On ne crée pas l'enfant qui vit en Montessori. il se crée lui même avec ses forces de constructions...Montessori lui permet juste de vivre la réalité dont il a besoin pour cela.








 

Please reload

RECENT POSTS:
SEARCH BY TAGS:
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now